News du 28 février 2022

Quelles solutions pour éviter le cataclysme d’une guerre nucléaire ?

La conférence de Gérard LABAUNE n’a pas manqué de capter l’attention de l’auditoire en présence du drame de la guerre en UKRAINE et le rapport de force tendu entre Russie et Europe/OTAN.

Il nous a rappelé que depuis la nuit des temps, les hommes ont conçu des armes de plus en plus sophistiquées, depuis l’énergie cinétique (lancement de projectiles) jusqu’à la bombe nucléaire et désormais les « armes à énergie dirigée » : les lasers, les ondes électromagnétiques, le couplage laser-électromagnétique qui sera l’arme de l’espace.

Les capacités de destruction se sont en même temps surmultipliées et il est malheureusement permis d’imaginer le pire pour notre Terre si les hommes sont incapables de raison.

Cependant Gérard LABAUNE nous a laissé entrevoir des espoirs avec le progrès scientifique et technologique, jusqu’à empêcher l’usage même de la bombe nucléaire : après la « destruction de l’adversaire », puis le « dissuader de faire », il s’agit de « l’empêcher de faire ». C’est une chance pour l’humanité, surtout si elle utilise cette phase pour « grandir ».

Nombre d’échanges ont été focalisés sur le drame en UKRAINE, qui illustrent aujourd’hui la difficulté des démocraties à réagir rapidement aux agressions d’Etats belliqueux.

Prochaine conférence Dimanche 13 mars, à 16h30, Hôtel de Diane :  prochain rendez -vous avec Liam FAUCHARD sur le thème

« Le business tombé du ciel – Economie et Géopolitique de l’Espace ».