News du 10/11/2022

Sensibilisation aux ALGUES – Programme 2022 – 2023

Découverte de la « laisse de mer » à Sables d’Or les Pins

sous la conduite de Pauline POISSON – Ingénieure de recherche
à la Station marine de Concarneau du Muséum National d’Histoire Naturelle

Notre programme de sensibilisation aux algues de novembre 2022 à mai 2023 est lancé : mercredi 9 novembre, après la présentation du « protocole ALAMER » des travaux pratiques de « sciences participatives » se sont déroulés sur la plage de Sables d’Or les Pins.

Un 1er groupe s’est retrouvé dès 9h00 en salle de réunion à la mairie de Plurien, accueilli par Jean-Pierre OMNES, maire. Pauline POISSON y a effectué une présentation approfondie du « protocole ALAMER » qui va être mis en œuvre par les élèves de CM1 et CM2 de l’école de Plurien, lors de 3 séances de « sciences participatives » : la première aura lieu le 18 novembre et les deux suivantes au 1er semestre 2023.

Le groupe s’est rendu en suite sur la plage pour la mise en œuvre pratique du protocole, puis est revenu à la mairie pour enregistrer les observations sur le site internet de « plages vivantes » : la localisation du site d’observations, les types d’algues, les volumes, etc… Un 2ème groupe s’est retrouvé sur la plage à 14h pour une autre séquence d’observations.

Lors des 2 séquences Pauline POISSON a souligné que ces observations sur les plages et leurs enregistrements sont essentielles pour les scientifiques et qu’elles peuvent être réalisées sur tout le littoral français par toute association ou groupe : les outils et guides pour mettre en œuvre le protocole ALAMER sont à disposition du public sur le site « plages vivantes ». La recommandation est de réaliser périodiquement les observations au même endroit, 1 par saison par exemple.

Pour tout savoir sur le protocole ALAMER et accéder aux outils et guides

cliquez sur le lien ci-dessous

https://www.plages-vivantes.fr/alamer/edito/le-protocole-alamer

Etaient présent(e)s lors de cette expérience pédagogique et très enrichissante : la directrice d’école de Plurien, des élus de Plurien, des médiateurs scientifiques, des représentants des associations Fréhel Environnement, Erquy Plurien Environnement, Gardez les Caps, Les P’tits Potes, Initiative Cap Fréhel, des parents d’élèves et des habitants du territoire.

Le président d’Initiative Cap Fréhel, Rémi LOYER et Christophe LE ROHO, administrateur en charge du programme ALGUES, ont exposé leur motivation sur ce programme : la décision de financer par l’association la prestation de médiation scientifique de Litt’Obs ( https://www.littobs.fr/ ) au profit des élèves de l’école de Plurien, est dans la continuité de ses actions pour vulgariser la culture, les sciences et la technologie, en particulier auprès de la jeunesse. Ils ont rappelé que l’association soutien un projet de vitrine permanente sur ces thèmes dans les bâtiments industriels des anciennes carrières de Fréhel, qui pourrait générer à terme 20 emplois directs.

Pour consulter tout le programme 2022 – 2023 de sensibilisation aux algues

cliquez ICI

News du 31/10/2022

Vendredi 25 novembre de 18h à 19h30

Salle des fêtes – 20 rue de Montangué 22240 Plurien

« Les enjeux considérables des algues pour l’avenir de l’humanité »

Conférence de Philippe POTIN

Docteur en Biologie marine

Directeur de Recherche au CNRS à la Station Biologique de Roscoff

Directeur scientifique de la Seaweed Coalition.

Dérèglement climatique, incendies importants en France et même en Bretagne au cours de l’été dernier : ces constats alarmants doivent nous amener à cheminer vers un autre mode de vie et à trouver des solutions à ces problèmes environnementaux majeurs.

Et si on misait sur les algues ?   Souvent associées à des nuisances, en réalité les algues jouent un rôle primordial pour notre planète : à elles seules, elles participent à la moitié du renouvellement en oxygène sur Terre.

Venez découvrir tous les secrets cachés des algues

Leur rôle pour le climat, pour lutter contre la faim dans le monde, contre la pollution plastique des mers et des océans, leurs substances utiles pour notre bien-être et pour élaborer des nouveaux matériaux ou des médicaments, etc…

Notre programme de sensibilisation aux algues de novembre 2022 à mai 2023

Cette conférence du 25 novembre sera la 1ère des 3 conférences sur les algues. Dans ce programme, une expérience de sciences participatives (protocole ALAMER) sera également conduite par les élèves de CM1-CM2 de l’école de Plurien au cours de l’année scolaire.

Découvrir le protocole ALAMER                             Consulter le programme 2022 – 2023

                    cliquez ICI                                                                              cliquer ICI

News du 12 juin 2022

Comment pensent les bébés ?

« Ils dorment, ils pleurent, ils tètent mais ce n’est pas tout !

Ce dimanche 12 juin, nous avons eu le privilège de recevoir Ghislaine DEHAENE-LAMBERTZ, pédiatre, neuroscientifique, directrice du laboratoire de neuro-imagerie développemental neuro spin et membre de la commission des 1 000 premiers jours de la vie de l’enfant.

Parents, grands-parents sont venus découvrir comment les bébés s’adaptent au monde qui les entourent. Que se passe-t-il dans les 1000 premiers jours ? Les inégalités sociales et scolaires s’y jouent-elles ? L’origine sociale explique-t-elle ces inégalités ?

Nous avons eu la confirmation que les bébés sont de fantastiques « machines » à apprendre. Ils possèdent même, semble-t-il, des algorithmes d’apprentissage. Nous avons pu être sensibilisés aux comportements que nous devons adopter pour les aider dans cette découverte de la vie.

Merci à Gislaine DEHAENE-LAMBERTZ de nous avoir également informés de ses travaux dans le traitement des troubles de l’attention, de l’autisme, de la dyslexie, et sur l’évolution du système éducatif.

News du 06 avril 2022

Le transhumanisme,

de l’Homme réparé à l’Homme augmenté,

quels risques de dérives éthiques ?

La conférence de François LOTH, docteur en philosophie, a été suivie d’un débat sur l’évolution de l’homme, face à l’évolution de la science et des technologies.

C’était dimanche 3 avril pour la cinquième conférence des rendez-vous du Routin à l’Hôtel de Diane à Sables d’Or les Pins.

Les progrès scientifiques sont fabuleux et continuels, de la médecine, de la technologie, de l’informatique, de la robotique et de tout ce qui peut s’apparenter aux sciences et à l’intelligence artificielle.

Certains acteurs, en particulier les « technophiles », vont jusqu’à prédire la création d’un homme numérique dans les 20 ou 30 ans !

Il faut bien constater que les Etats-Unis, la Chine, l’Europe, mais aussi les GAFA y consacrent des investissements considérables : Google prévoit d’investir près de 100 milliards de dollars sur le sujet entre 2020 et 2024.

Dans cette compétition, l’homme pourra-t-il garder le contrôle de son destin ? Comment les politiques pourront-il permettre à la société de s’adapter à ces évolutions ?

Vaste sujet : entre progrès, utopie, risques de dérives éthiques, des compétitions et des idéologies variées se côtoient !

Prochaine conférence des rendez-vous du Routin le 12 juin :

« Comment pensent les bébés ?

Ils dorment, ils pleurent, ils tètent mais ce n’est pas tout !« 

.

Par Ghislaine Dehaene-Lambertz, Pédiatre et neuroscientifique

https://www.cnrs.fr/fr/personne/ghislaine-dehaene-lambertz

Directrice du laboratoire de neuroimagerie développementale

News du 28 février 2022

Quelles solutions pour éviter le cataclysme d’une guerre nucléaire ?

La conférence de Gérard LABAUNE n’a pas manqué de capter l’attention de l’auditoire en présence du drame de la guerre en UKRAINE et le rapport de force tendu entre Russie et Europe/OTAN.

Il nous a rappelé que depuis la nuit des temps, les hommes ont conçu des armes de plus en plus sophistiquées, depuis l’énergie cinétique (lancement de projectiles) jusqu’à la bombe nucléaire et désormais les « armes à énergie dirigée » : les lasers, les ondes électromagnétiques, le couplage laser-électromagnétique qui sera l’arme de l’espace.

Les capacités de destruction se sont en même temps surmultipliées et il est malheureusement permis d’imaginer le pire pour notre Terre si les hommes sont incapables de raison.

Cependant Gérard LABAUNE nous a laissé entrevoir des espoirs avec le progrès scientifique et technologique, jusqu’à empêcher l’usage même de la bombe nucléaire : après la « destruction de l’adversaire », puis le « dissuader de faire », il s’agit de « l’empêcher de faire ». C’est une chance pour l’humanité, surtout si elle utilise cette phase pour « grandir ».

Nombre d’échanges ont été focalisés sur le drame en UKRAINE, qui illustrent aujourd’hui la difficulté des démocraties à réagir rapidement aux agressions d’Etats belliqueux.

Prochaine conférence Dimanche 13 mars, à 16h30, Hôtel de Diane :  prochain rendez -vous avec Liam FAUCHARD sur le thème

« Le business tombé du ciel – Economie et Géopolitique de l’Espace ».