News du 06 avril 2022

Le transhumanisme,

de l’Homme réparé à l’Homme augmenté,

quels risques de dérives éthiques ?

La conférence de François LOTH, docteur en philosophie, a été suivie d’un débat sur l’évolution de l’homme, face à l’évolution de la science et des technologies.

C’était dimanche 3 avril pour la cinquième conférence des rendez-vous du Routin à l’Hôtel de Diane à Sables d’Or les Pins.

Les progrès scientifiques sont fabuleux et continuels, de la médecine, de la technologie, de l’informatique, de la robotique et de tout ce qui peut s’apparenter aux sciences et à l’intelligence artificielle.

Certains acteurs, en particulier les « technophiles », vont jusqu’à prédire la création d’un homme numérique dans les 20 ou 30 ans !

Il faut bien constater que les Etats-Unis, la Chine, l’Europe, mais aussi les GAFA y consacrent des investissements considérables : Google prévoit d’investir près de 100 milliards de dollars sur le sujet entre 2020 et 2024.

Dans cette compétition, l’homme pourra-t-il garder le contrôle de son destin ? Comment les politiques pourront-il permettre à la société de s’adapter à ces évolutions ?

Vaste sujet : entre progrès, utopie, risques de dérives éthiques, des compétitions et des idéologies variées se côtoient !

Prochaine conférence des rendez-vous du Routin le 12 juin :

« Comment pensent les bébés ?

Ils dorment, ils pleurent, ils tètent mais ce n’est pas tout !« 

.

Par Ghislaine Dehaene-Lambertz, Pédiatre et neuroscientifique

https://www.cnrs.fr/fr/personne/ghislaine-dehaene-lambertz

Directrice du laboratoire de neuroimagerie développementale