Les phases du projet de parc de loisirs

Dans le projet initial, nous avions segmenté la réalisation du projet en 3 phases avant de procéder aux études de faisabilité.

Les phases 1 et 2 n’ont pas fait apparaître d’opposition règlementaire selon les études réalisées et ce que nous avons retenu de nos rencontres avec les services de l’État.

La concertation se poursuit sur la base des réponses que nous avons reçues.

Aussi les études complémentaires vont se poursuivre en 2018 et 2019, avec l’assistance de prestataires (architecte, bureau d’études environnementales notamment).

La concertation va se poursuivre parallèlement avec les services publics et être étendue aux acteurs associatifs et économiques ainsi qu’à la population.

Notre objectif est de déposer les demandes d’autorisation au 1er trimestre 2020, à l’issue des concertations.

La phase 3 a été abandonnée car irréalisable selon la règlementation en vigueur (urbanisme, loi littoral, environnement).

Phase 1 : réhabiliter les anciens bâtiments et ateliers du Routin à des fins culturelles, de mémoire, d’animation et d’accueil

Rénover les bâtiments à l’identique des volumes actuels, avec extensions limitées et des espaces de circulation couverts (verrières fermées pour réunir les bâtiments).

Aménager les accès voitures et autobus depuis la RD 34 + parking :

-en usage courant, côté Routin Charron : accès via l’ancienne entrée vers un parking paysager

-en période d’affluence, vers un parking paysager à 500 / 700 mètres du Routin.

Aménager l’accès en bordure de RD34

Valoriser la zone humide

Sécuriser le front de mer : remblais, rochers, etc…

Aménager un espace de jeux et de pique-nique en plein air, entre littoral et bâtiments

Aménager un chemin piétonnier depuis le Routin vers Courcoux, se prolongeant sur le surplomb central pour des visites autonomes du public (sécuriser le chemin : purge des fronts de taille, installation de garde-corps, passerelles, etc…)

 

Phase 2 : créer un parcours et des animations ludiques et sportives dans Courcoux et sa périphérie

Aménager un chemin piétonnier (accessible aux PMR) à flanc de l’éperon séparant le Routin de Courcoux, vers un belvédère au sommet de l’éperon.

Équiper le parcours ludique et sportif dans Courcoux et à sa périphérie : tyroliennes + pont népalais + via ferrata + pont de verre, etc…

Sécuriser le parcours : purge des fronts de taille, installation de garde-corps, passerelles, etc…

 

Phase 3 : Il s’agit d’une hypothèse, qui a été abandonnée après les études préalables de faisabilité (urbanisme, environnement).

Elle s’appuiyait sur le potentiel touristique global du territoire et le développement d’activités toutes saisons

Construire un bâtiment de 4000 m2 environ (900 m2 d’emprise au sol, 5 étages) encastré dans la paroi EST du « front de taille » de la fosse « Courcoux ». Sa baie vitrée aurait offert un panorama grandiose sur le lac intérieur.  Il aurait été invisible de la RD 34 et du rivage et intégré à l’environnement

Le contenu : espaces d’accueil, d’animations et d’expositions plus étendus + auditorium, salles de réunions, conférences, séminaires, expositions, etc…

Créer un nouvel accès depuis la RD 34 vers un parking paysager de 80 à 100 places (2000 à 2500 m2 d’emprise au sol), à proximité du bâtiment et invisible du voisinage.

Cliquer ici

Pour accéder à la vidéo incluant les 3 phases (dont la phase 3 abandonnée)