Le projet

La genèse du projet

Le projet de réhabilitation des carrières en parc de loisirs est l’aboutissement d’études et de concertations engagées par l’association Initiative Cap Fréhel avec le propriétaire foncier, la société d’exploitation des carrières, les élus, des acteurs économiques et associatifs. Le constat partagé est la forte fréquentation du Cap Fréhel (800 000 à 1 000 000 de visiteurs par an) et l’absence d’équipement d’accueil et d’animation à la hauteur de cette fréquentation.

Le parc de loisirs permettra d’augmenter la consommation touristique sur l’ensemble de l’année au bénéfice des habitants. Il sera un signal fort pour d’autres investisseurs. La création de 50 emplois directs et 100 emplois induits est visée en 5 ans, permettant ainsi la revitalisation économique et sociale du territoire.

Le projet est une illustration concrète de l’objectif de retombées économiques de l’OGS actuellement en cours (Opération Grand Site pour les Caps d’Erquy et de Fréhel), visant l’attribution du label « Grand Site de France » par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Les carrières de Fréhel : une opportunité de réhabilitation d’un site industriel en bord de mer et de sa réappropriation par le public

Aucun autre lieu du territoire n’est propice au projet d’une dimension adaptée à la forte fréquentation touristique : capacité d’accueil toute l’année, capacité de stationnement, proximité valorisante avec la route touristique (RD 34) et la mer, espace depuis longtemps artificialisé et en friche et inaccessible au public car dangereux.

Le projet, dans la démarche de développement durable, ne peut qu’embellir le site et son panorama.

En 1ère approche, sur une zone somme toute restreinte, les impacts environnementaux semblent faibles. Ceci est à confirmer par une étude.

Ce site est le seul sur le territoire qui permet un projet d’ampleur multi-activités, accessible à un grand nombre de visiteurs, permettant d’atteindre l’équilibre d’exploitation.

L’ambition partagée

La presqu’île du Cap Fréhel est déjà une destination très attractive : c’est l’un des sites naturels les plus visités en France, par les français et de nombreux européens. Sa population s’accroît régulièrement, principalement par des retraités

Elle a le potentiel de devenir un site touristique de classe mondiale, tel les Falaises de Moher et le Cap Nord en Norvège, si un équipement d’accueil adapté et ouvert en toutes saisons est créé.

Les objectifs qui sont les nôtres et que nous voulons partager :

  • Valoriser l’environnement grâce aux ressources financières dégagées par le parc de loisirs,
  • Réhabiliter progressivement l’ancien site industriel des carrières (*), en friche et en rupture d’esthétisme avec le littoral environnant, inaccessible au public car dangereux.

(*) 14 ha dans 1er temps et potentiellement de 54 ha en fin complète d’exploitation, qui s’étendent sur 1,8 km de littoral.

  • Dynamiser la vie locale, économique, sociale et culturelle toute l’année en visant la création de 50 emplois directs et 100 emplois induits, sur un territoire à forte attractivité (en moyenne 1 million de visiteurs au Cap Fréhel chaque année).
  • Promouvoir le territoire et la Bretagne et devenir l’une de ses vitrines : présenter autrement son histoire, sa géographie, son environnement, son économie, sa vie sociale…
  • Participer ainsi aux retombées économiques visées par l’OGS (Opération Grand Site de France pour les Caps d’Erquy et de Fréhel)

Par délibération du 19 décembre 2016, le Conseil Municipal de Fréhel a formalisé son soutien de principe aux grandes lignes du projet. Ce dernier, lors des périodes de forte fréquentation, prévoit de solliciter un espace de stationnement public sur la partie du Routin appartenant à la commune de Fréhel.

Cliquer ICI pour afficher la délibération

La concertation avec les services de l’Etat a été engagée pour examiner la faisabilité du projet pour chacune des phases projetées.

Une convention de partenariat public / privé (commune de Fréhel, Syndicat des Caps (OGS) / Etat / Département / Région / porteur de projet) sera sollicitée pour formaliser les objectifs et les engagements de développement durable, en cohérence avec les valeurs de l’Opération Grand Site pour les Caps d’Erquy et de Fréhel.

Le projet de parc de loisirs, tout en permettant une nouvelle ouverture au public sur la mer, s’attachera à valoriser le paysage et l’environnement, par la mise en valeur des espaces en friche, la rénovation des bâtiments (zone humide, espaces boisés et végétalisés), la création de cheminements doux, de manière générale la création et la construction d’équipements intégrés à l’environnement, aussi bien sur le plateau du Routin que dans la fosse Courcoux et sa périphérie.

Des réunions d’information et de concertation seront engagées afin de promouvoir le projet et susciter son appropriation large par la population, impliquer les associations environnementales, mobiliser les acteurs économiques du territoire (commerçants, entreprises) et les associations culturelles (thématiques d’exposition et d’interprétation).

Le porteur de projet

Le projet sera porté par une nouvelle structure juridique, indépendante d’Initiative Cap Fréhel, en partenariat avec la SA Pierre CHARRON (*), un fond d’investissement participatif (crowdfunding), des investisseurs privés et d’autres fonds d’investissements (dont régionaux).

(*) propriétaire foncier des carrières, qui mettra les 14 hectares libérés d’exploitation à la disposition du porteur du projet.

Le fond d’investissement participatif résultera d’un appel à souscription, ouvert à la population et dont la mise en œuvre sera effectuée en synergie entre le porteur de projet et l’association Initiative Cap Fréhel.